Contactez l'agence la plus proche de chez vous

Appelez-nous

Recherche de fuites d’eau

Différentes techniques peuvent être utilisées pour localiser l’origine d’une fuite.

Nous nous adaptons à chaque situation.

Fumigation :

La fumigation est une méthode généralement utilisée sur les toitures étanchées. Elle consiste à injecter de la fumée sous l’étanchéité. Une sortie de fumée signale une éventuelle entrée d’eau.

Arrosage ciblé :

Un arrosage ciblé reproduit artificiellement la pluie et permet ainsi de localiser les défauts d’étanchéité des toitures, couvertines, façades, etc. Nous commençons par des arrosages au plus près du sinistre en nous éloignant progressivement. A la fin de chaque arrosage nous vérifions si le taux d'humidité a évolué sur la zone d'infiltration. Cette technique peut être associée à l’utilisation de colorants tels que la fluorescéine.

Thermographie :

La thermographie définit la température superficielle des supports. Elle permet de constater d’éventuelles infiltrations d’eau ou humidité, de localiser les réseaux d’eau chaude non visibles, de constater un défaut sur un plancher chauffant et de repérer les ponts thermiques.

Recherche de fuites d’eau thermographie

Mise en pression par gaz traceur :

Le gaz traceur est un mélange d’azote et d’hydrogène, non inflammable et non toxique. Il est principalement utilisé pour la mise en pression des réseaux de plomberie.

Une baisse de pression dans le réseau signale un défaut sur l’installation. Un détecteur de gaz permet de repérer avec précision les sorties de gaz. Ce gaz est capable de traverser les matériaux tels que le béton, le bitume ou la terre.

Cette technique peut également être utilisée sur les toitures étanchées.

Corrélation acoustique :

Une fuite génère du bruit lorsque l’eau s’échappe d’une canalisation sous pression. La corrélation acoustique consiste à localiser la brèche en analysant le bruit généré par cette dernière.

Deux capteurs sont placés sur la canalisation de chaque côté de l’emplacement suspecté du défaut. Le corrélateur acoustique calcule ensuite l’emplacement précis de la fuite en prenant en compte le diamètre de la canalisation, le matériau, la distance entre les capteurs et la vitesse de propagation de l’onde.

Cette méthode peut être utilisée sur les canalisations de grande longueur.

Écoute électroacoustique :

L’écoute éléctroacoustique permet de localiser avec précision les fuites sur des réseaux d’eau enterrés en écoutant le bruit qu’elles génèrent.

Inspection vidéo :

L’inspection vidéo permet le contrôle visuel des réseaux d’évacuation sans avoir à terrasser ou démolir inutilement l’ensemble de la canalisation. Cette technique peut être utilisée sur les réseaux dont le diamètre est supérieur à 40mm.

Endoscopie :

Cette technique est utilisée sur les réseaux de faible diamètre. Elle permet de contrôler visuellement des éléments non accessibles ou non visibles tels que les doublages, gaines et équipements techniques.

Recherche de fuite sur piscine :

  • Mise en pression par gaz traceur des réseaux de filtration depuis les buses de refoulement et les skimmers
  • Contrôle des pièces scellées par injection de fluorescéine. Eléments contrôlés : hublots, bonde de fond, prise balai, buses de refoulement et skimmers
  • Vérification de l’étanchéité des liners par impulsion électrique
  • Passage caméra dans les réseaux
Recherche de fuite sur piscine

Vous recherchez un spécialiste proche de chez vous et réactif ?